Analystes: le Prix du Pétrole Devrait s’équilibrer d’ici fin 2016

Par: DailyForex.com

Avant même l’annonce des résultats du référendum du Brexit, le prix du pétrole chutant dans la plupart des pays. Un rapport de l’Energy Information Administration (EIA) américaine datant de la mi-juin a indiqué que l’OPEP a perdu 349 milliards $ de recettes l’an dernier du fait de la baisse des prix du pétrole, réduisant ses recettes de presque la moitié par rapport à l’année précédente

Les recettes de l’exportation du pétrole de l’OPEP pour 2015 ont atteint 518 milliards $, selon le rapport, soit une baisse de 46 pour cent, grâce au pétrole à 50 $. Le résultat de cet environnement de prix bas a été un déficit global pour les 13 pays membres à hauteur de 99 milliards $ en 2015, comparativement à un excédent de 238 milliards $ en 2014.

Avant 2015, le plus récent déficit de l’OPEP était en 1998, lorsque des stocks élevés avaient poussé les prix du pétrole à seulement10 $.

Au cœur du chancèlement des prix, l’OPEP elle-même et son refus d'agir depuis des années pour réduire sa production de pétrole, produisant des millions de barils de brut excédentaires.

L’EIA prévoit que les recettes de l’OPEP pour cette année chuteront à 341 milliards $. Cela se traduira par le passage des recettes d’exportation de pétrole par habitant dans les pays de l’OPEP de 606 $ en 2015 à 503 $ cette année. L’EIA a également prévu que les recettes d’exportation du pétrole baisseront de 15 pour cent en 2016, avant de remonter en 2017

Les membres de l’OPEP se sont réunis à Vienne au début du mois, mais la réunion de 2 jours s’est terminée sans signes clairs d’un accord sur un futur gel de la production de pétrole, principalement en raison de la rivalité entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, ce dernier étant déterminé à compenser le temps perdu durant les années de sanctions ayant limité sa production et sa vente de pétrole.

Le rapport de l’EIA a montré les plus grandes pertes proviennent de l’Arabie Saoudite, qui a vu ses recettes plonger de près de la moitié, de 247 milliards $ à seulement 130 milliards $ l’an dernier. La situation à Riyad est loin d’être dramatique, cependant, les recettes provenant des exportations de pétrole du pays représentant encore un tiers des recettes de l’OPEP au total.

Malgré la piètre performance des recettes de l’OPEP, qui était le plus bas depuis 2005, l’OPEP a réussi à augmenter sa production de 0,8 million de barils par jour, en grande partie grâce aux efforts de l’Arabie Saoudite et de l’Irak pour défendre leur part de marché de toutes les façon possibles. L’augmentation de la production de pétrole de l’OPEP renforce de façon ironique la baisse des recettes totales.

Le recul de la production de pétrole américaine

Aux États-Unis, la production de pétrole continue de reculer après une brève remontée au début du mois. La production de la semaine dernière a reculé de 39 000 barils par jour selon les estimations hebdomadaires de l’EIA, atteignant désormais 8,677 millions de barils par jour. De nouveaux projets à venir dans le golfe du Mexique ajouteront 500 000 barils par jour au total produits aux États-Unis cette année et en 2017, compensant une grande partie des pertes attendues dans les schistes américains, mais les chances de voir une industrie lucrative en dehors du golfe du Mexique sont encore incertaines.

La direction des prix du pétrole à court terme est une énigme, mais certains analystes prévoient que le marché du pétrole atteindra l’équilibre dès la seconde moitié de l’année, et que les prix du pétrole pourrait monter et descendre de jour en jour ou de semaine en semaine, mais que les prix devraient avoir une tendance plutôt ascendante. Cela signifie que les recettes de l’OPEP pourraient commencer à rebondir l’an prochain après deux années de prix du pétrole incroyablement bas.

L'équipe de DailyForex.com est composée de traders, d'analystes et de rédacteurs du monde entier, chacun apportant une perspective unique sur le marché Forex et utilisant différentes stratégies pour vous aider à améliorer votre trading Forex.

0 Commentaires

L'inscription est nécessaire afin d'assurer la sécurité de nos utilisateurs. Connectez-vous via Facebook pour partager vos commentaires avec vos amis, ou inscrivez-vous à DailyForex pour poster vos commentaires, rapidement et en toute sécurité, à chaque fois que vous avez quelque chose à dire.

Connexion | Créez un compte sur DailyForex.com dès maintenant