May Repousse l’Article 50 jusqu’à ce que Toutes les Nations s’Accordent

Par: DailyForex.com

Il semble que le Royaume-Uni n’invoquera pas pour le moment l’Article 50 du Traité de Lisbonne qui déclencherait le processus formel de sortie de l’Union européenne. Selon la nouvelle Première Ministre Theresa May, l’Article 50 ne sera pas mis en place avant un accord sur l’approche et les objectifs du Royaume-Uni par toutes les nations du pays, en particulier l’Écosse. Le déclenchement officiel de l’Article 50 entamera un compte à rebourd de 2 ans pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

La nécessité de maintenir intacte l’union avec l’Écosse intacte a été suffisamment important pour que May se déplace à Édimbourg pour rencontrer la Première Ministre Nicola Sturgeon. Les deux femmes ont discuté du Brexit et de la façon de garder l’Écosse dans l’U.E. malgré la décision de sortie du Royaume-Uni.

La nouvelle Première Ministre a déclaré aux journalistes après la réunion à Bute House que le rendez-vous avec Sturgeon avait été « très constructif et positif », et elle a fait comprendre qu’elle voulait que le gouvernement écossais soit pleinement engagé dans les discussions. May a déclaré qu’elle était prête à écouter les différentes options soulevées par le gouvernement écossais qui a clairement fait savoir son intension d’assurer le maintien de l’Écosse dans l’U.E. après avoir voté massivement pour rester dans le bloc des 28 pays.

Aucune nouvelle option proposée

Ni May, ni Sturgeon n’ont énoncé précisément la façon dont le gouvernement écossais serait impliqué dans le processus, mais il est connu que la chef du SNP Mme Sturgeon a déjà commencé des travaux préparatoires sur un second référendum sur l’indépendance, tout en étudiant divers moyens d’empêcher l’Écosse de quitter l’U.E.

La PM est catégorique, cependant, sur le fait qu’une répétition du vote de 2014 ne figurait pas à l’ordre du jour en disant : « Le peuple écossais a voté, il a voté en 2014 et un message très clair a été obtenu. Le Royaume-Uni et le gouvernement écossais ont dit qu’ils respecteraient cela ».

Mme Sturgeon a réagi en avertissant que le gouvernement britannique ne serait pas en mesure de bloquer un référendum s’il était réclamé par le peuple écossais.

Avant même de prendre son nouveau poste, May avait juré de ne pas invoquer l’Article 50 avant la fin de l’année, vexant les dirigeants européens qui veulent une sortie rapide pour éviter de déstabiliser le reste de l’Union européenne et les électeurs pro-Brexit qui remettent en question son engagement à quitter le groupe international. En fait, en proposant une approche commune en Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, May pourrait simplement augmenter la possibilité que les négociations formelles du Brexit seront retardées encore plus que prévu.

L'équipe de DailyForex.com est composée de traders, d'analystes et de rédacteurs du monde entier, chacun apportant une perspective unique sur le marché Forex et utilisant différentes stratégies pour vous aider à améliorer votre trading Forex.

0 Commentaires

L'inscription est nécessaire afin d'assurer la sécurité de nos utilisateurs. Connectez-vous via Facebook pour partager vos commentaires avec vos amis, ou inscrivez-vous à DailyForex pour poster vos commentaires, rapidement et en toute sécurité, à chaque fois que vous avez quelque chose à dire.

Connexion | Créez un compte sur DailyForex.com dès maintenant