Idée de position courte sur l’EUR-CAD

En tenant compte de la tendance actuelle des économies principales, nous souhaiterions évoquer certaines observations et les conclusions que nous en tirons.

Commençons par l’économie américaine. Le « fiscal cliff » mis à part, il ne fait aucun doute que les États-Unis ont été le moteur de la reprise économique mondiale au dernier trimestre. La situation du 'fiscal cliff" concerne davantage l’incertitude qu’une activité réelle pour le moment. Avec la résolution de la partie de la discussion entre les Républicains et les Démocrates concernant les impôts, nous apprenons que la consommation ne devrait pas être autant touchée qu’on le craignait initialement (car la grande majorité des ménages payeront les mêmes impôts qu’auparavant, et le changement de mode de consommation ne devrait pas être sensible pour les ménages qui s’apprêtent à en payer davantage).

Les questions budgétaires ont été repoussées de deux mois, mais nous pensons qu’elles seront résolues également de telle sorte que la récession sera évitée. Les États-Unis semblent donc en voie de reprise économique.

En allant au nord, on trouve le Canada. Le Canada est fortement lié aux États-Unis en termes d’activité économique, mais reçoit moins d’attention, aussi le CAD peut parfois traîner derrière l’USD. Par exemple, le chômage au Canada s’est amélioré dans le dernier rapport, mais peu de réactions ont suivi cette nouvelle. Le Canada est très stable et en devient ennuyeux, aussi il vaut mieux l’utiliser comme point d’entrée pour le dollar U.S.

En Europe, cependant, il n’y a pas de bonnes nouvelles. La BCE discute des taux négatifs, montrant ainsi le niveau de désespoir des dirigeants. Avec la saga de la Grèce et de l’Espagne dont on attend toujours la résolution et le ralentissement (voire la contraction) de l’activité économique dans presque tous les pays, y compris les deux économies les plus importantes que sont l’Allemagne et la France, il y a peu de place pour l’optimisme.

Nous ne pensons pas que le risque politique est important en Europe actuellement, mais les éléments fondamentaux de l’économie dictent un cercle vicieux d’activité réduite qui affaiblit la consommation et augmente le chômage. Chaque fois que nous entendons de bonnes nouvelles en provenance d’Europe (par exemple le célèbre « croyez-moi » de Draghi il y a quelques mois), le marché tend à réagir de façon trop optimiste, pour renverser sa tendance peu après quand la réalité refait surface.

Combiner ces éléments nous fait préférer une position courte sur l’EUR-CAD.

Il y a deux transactions ici en vérité. L’une d’elle est une position courte actuellement (à environ 1.2953) en attendant de chuter à 1.23 dans les trois prochains mois. Dans ce cas-là nous sommes à l’aise avec un stop-loss à 1.32.

Une autre option est de prendre l’EUR-CAD en « embuscade » en cas de nouvelles positives en provenance d’Europe. En attendant une hausse de l’EUR-CAD, nous prendrons une position courte sur le croisement en attendant un renversement aux niveaux des pics. Il s’agit là plutôt d’une transaction opportuniste, avec un horizon plus réduit. Elle nécessite donc une attention plus poussée portée aux marchés et des réflexes rapides.

L'équipe de DailyForex.com est composée de traders, d'analystes et de rédacteurs du monde entier, chacun apportant une perspective unique sur le marché Forex et utilisant différentes stratégies pour vous aider à améliorer votre trading Forex.

0 Commentaires

L'inscription est nécessaire afin d'assurer la sécurité de nos utilisateurs. Connectez-vous via Facebook pour partager vos commentaires avec vos amis, ou inscrivez-vous à DailyForex pour poster vos commentaires, rapidement et en toute sécurité, à chaque fois que vous avez quelque chose à dire.

Connexion | Créez un compte sur DailyForex.com dès maintenant