Gérer les Pertes

Adam Lemon

Pour la plupart des traders, la partie la plus difficile du trading du Forex est la gestion des pertes financières. En plus de la douleur et de la détresse subie en cas de perte, on constate que les pertes sont généralement le catalyseur qui poussent les traders à réaliser leurs pires erreurs, ce qui peut alors causer des pertes encore plus importantes et produire un cercle vicieux poussant le trader à perdre le contrôle de son compte.

Sachant cela, il s’ensuit qu’un trader doit avoir une stratégie concernant la façon dont il fera face aux pertes inévitables, et être en mesure d’exécuter cette stratégie de gestion. Il ne sert à rien « savoir » que vos pertes sont sous contrôle et la façon de les garder sous contrôle, si vous ne pouvez pas utiliser vos connaissances. Votre stratégie de gestion des pertes doit être réelle. Vous devez comprendre la logique derrière votre connaissance des pertes et avoir totalement foi en sa vérité.

Les pertes sont inévitables

Les opérations perdantes sont inévitables. À vrai dire, il est généralement plus difficile de gagner de l’argent avec des stratégies qui tentent d’obtenir un taux de réussite très élevé. Il s’agit là simplement de la nature du mouvement du marché.

Certains traders suivent une méthodologie visant à réduire considérablement ou même à éliminer entièrement les pertes. Seules deux méthodes peuvent le faire, et il est important de les comprendre parfaitement :

  1. Renforcer une position perdante dans l’idée que vous aviez raison sur l'entrée d’origine, et que seul votre timing était mauvais. Vous pouvez même renforcer considérablement votre position avec une nouvelle entrée pour faciliter la remise à l’équilibre. Le fait est que, même si cette méthode peut fonctionner, elle n’est généralement pas optimale, et vous obtiendrez souvent de meilleurs résultats en acceptant simplement la première perte et en fermant la position plutôt que de tenter un « sauvetage ». Après tout, « stop-loss » original a été atteint, pourquoi cela changerait-il la deuxième fois ?
  2. « Suivre le courant »et ouvrir une position dans le sens inverse. Cela ne revient à vrai dire pas à « éviter » une perte, mais à la cristalliser en changeant votre position nette. Si vous êtes long sur 1 lot puis que vous devenez court sur 2 lots, vous finissez avec 1 lot court et une perte cristallisée sur 1 lot long.

Il reste une autre option : ne pas fermer les positions perdantes, et les laisser courir de plus en plus contre vous. Si vous faites cela, vous finirez par exploser le solde de votre compte.

Espérons à présent que je vous ai convaincu d’accepter certaines positions perdantes. Si je ne l'ai pas fait, veuillez revenir en arrière et lire et relire jusqu'à en être convaincu. Si vous n'êtes pas convaincu, écrivez-mois et expliquez-moi vos raisons : j’espère pouvoir vous convaincre par e-mail !

Connaissez votre tolérance pour les pertes

Une fois que vous avez accepté le fait que vous subirez des positions perdantes et passerez par opérations perdantes répétitives, vous devez connaître le niveau de votre tolérance psychologique pour les pertes sans perdre pieds. Pour ce faire, vous devez être honnête avec vous-même. Vous pouvez par exemple imager être capable de gérer une perte de 50% de votre compte de trading, alors qu’en réalité, vous pourriez être incapable de faire face à une perte de seulement 25% dans la réalité. Essayez de visualiser cela se produire, fermez vos yeux et imaginez-le réellement.

Un deuxième facteur à prendre en compte est qu’à mesure qu’une perte sur votre compte s’agrandit, le montant dont vous avez besoin pour revenir en arrière, à savoir au montant de départ, augmente. Par exemple, si vous perdez 10% de votre compte, vous devez obtenir une croissance de 11,11% des 90% restants simplement pour récupérer les 100% d’origine. Lorsque vous arrivez à une perte très importante de 50%, vous devez gagner 100% juste pour revenir aux 100% d’origine. Il faut donc réaliser le fait brutal que plus vos pertes sont importantes, et plus il est difficile de revenir à votre point de départ.

Cela étant dit, il est également vrai d’autre part que moins vous risquez, moins vous gagnez quand votre position va dans un sens favorable.

Utilisez une méthode de trading dans laquelle vous avez réellement confiance

Une fois que vous êtes sûr de la perte maximale que vous pouvez tolérer, vous devez être sûr que, quelle que soit la méthode que vous utilisez pour décider quand entrer et sortir des positions, et quoi trader, elle doit être bonne et avoir des espérances de rendement positives, c’est-à-dire que, sur un grand échantillon de position, elle vous fait plus d'argent qu'elle n’en fait perdre.

Vous devez savoir intimement qu’il s’agit d’une méthode profitable, et vous devez également l’avoir testée sur plus années de données historiques.

Cela est important car, quand vous serez confronté à une série de pertes inévitable, vous aurez le courage de continuer. Si vous ne le faites pas et que vous arrêtez de trader, ou que vous perdez pieds et commencez à trader de façon excessive, vous manquerez la série de gains qui suivra la série de pertes.

Un autre avantage d'un test rétroactif est que vous pouvez utiliser un test rétroactif de grande envergue et à long terme pour déterminer quelle est la pire performance en termes de série de pertes et le nombre de positions perdantes consécutives. Vous pouvez utiliser cela pour vous sentir plus en confiance en cas de série perdante. Par exemple, si la pire performance de votre stratégie au cours des 10 dernières années et des milliers de positions est de 50 opérations perdantes consécutives, et que la série de perte maximum que vous pensez être en mesure de tolérer est de 25%, cela indique que si vous risquez 0,50% de votre capital par opération, vous ferez sans doute l'expérience d’une telle série perdante au cours des 10 prochaines années. Si vous réduisez le risque à disons 0,25% par opération, vous réduisez notablement leur étendue possible dans ces conditions.

Vous devriez également utiliser un système de gestion des capitaux fractionnaire, qui vous offre une plus grande tranquillité d'esprit en sachant qu’un tampon permet de réduire les pertes totales des séries perdantes. Vous pouvez également décider que, si jamais vous rencontrez une série perdante bien pire que la pire des 10 dernières années, vous pouvez arrêter de vendre et réexaminer votre stratégie

Les pertes catastrophiques

Parfois, des événements se produisent sur le marché et déclenchent des mouvements de prix d’une telle ampleur et d’une telle force que même la présence d’un stop-loss ne peuvent endiguer, car votre broker sera incapable (ou prétendra être incapable) de l'exécuter. Cela signifie que lorsque le stop-loss se déclenche enfin, vous pouvez vous retrouver avec des pertes beaucoup plus importantes que prévues. C’est ce qui s’est produit par exemple avec le franc suisse en 2015. Le vote du Brexit en est un exemple beaucoup plus faible.

Vous pouvez éviter ce problème en ne tradant pas les devises dont les banques centrales ont pour politique d’aller à contre-courant du marché en rattachant la valeur de leur devise à une autre monnaie, et en ne prenant pas des positions juste avant un événement à risque prévu comme un référendum.

Avoir la tête froide vous aidera à gérer les pertes

Lorsque vous prenez les mesures décrites ci-dessus, vous pouvez avoir suffisamment confiance pour risquer vos fonds sur des positions dans le cadre des paramètres que vous avez définis. Vous savez à peu près quel pourcentage despositions ont tendance à être perdantes, et combien de temps les séries de pertes durent généralement, et surtout qu’elles ont tendance à se terminer. À ce stade, vous devez accepter qu’il est naturel d’avoir des positions perdantes, et qu’elles sont simplement les sacrifices nécessaires au marché pour gagner de l'argent : il s’agit quelque part du coût requis pour continuer à trader avec succès le reste du temps.

Adam Lemon
Adam est un trader Forex qui a 12 ans d’expérience sur les marchés financiers, dont 6 ans avec Merill Lynch. Il est diplômé en gestion de fonds and gestion d’investissement par le Chartered Institute for Securities & Investment au Royaume –Uni.
Suivez Adam Lemon sur twitter
Adam Lemon sur Google+

exclamation mark

Veuillez vous assurer que vos commentaires sont appropriés et qu'ils ne font pas la promotion de services ou de produits, de partis politiques, de matériel de campagne ou de propositions de scrutin. Les commentaires contenant des propos injurieux, vulgaires, offensants, menaçants ou harcelants ou des attaques personnelles de toute nature seront supprimés. Les commentaires incluant du contenu inapproprié seront également supprimés.

0 User comments

exclamation mark

Veuillez vous assurer que vos commentaires sont appropriés et qu'ils ne font pas la promotion de services ou de produits, de partis politiques, de matériel de campagne ou de propositions de scrutin. Les commentaires contenant des propos injurieux, vulgaires, offensants, menaçants ou harcelants ou des attaques personnelles de toute nature seront supprimés. Les commentaires incluant du contenu inapproprié seront également supprimés.

Lire plus
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.