Le Bitcoin est-il une Bulle ?

Par: DailyForex.com

Alors que la crypto-monnaie Bitcoin frôle de nouveaux sommets spectaculaires avec une volatilité rarement atteinte, les traders et les investisseurs se demandent si le trading de cet actif est une bonne idée, ou s’il est temps de quitter le marché avant sa dévaluation. La majeure partie du débat se concentre sur la question de savoir si le Bitcoin se trouve dans une bulle et s’il est viable comme investissement à long terme. Est-il possible d’apprécier correctement la valeur du Bitcoin ? Quels facteurs affectent son prix ? Et, surtout, qu’est-ce que les traders doivent vérifier avant d’entrer sur le marché du Bitcoin ?

Qu’est-ce qu’une bulle ?

Le terme que je privilégie pour ce qu’on appelle une “bulle d’actif”, “bulle des prix” ou “bulle d’investissement” est “bulle spéculative”, car, invariablement, les pics de ces bulles sont causés par une activité spéculative très intense. Une bulle spéculative se produit lorsqu’un actif se trouve très au-dessus de la valeur réelle (on pourrait dire “durable”) du produit. Une meilleure façon de décrire cela pourrait être que, toutes les bulles spéculatives éclatant, une bulle peut être définie comme un actif dont le prix augmente de façon exponentielle, puis s’écroule et se stabilise à un niveau bien inférieur à son prix d’origine (typiquement une baisse de 75 % ou plus). Une bulle spéculative se caractérise à la fois par une montée et une chute, en particulier une chute, sur de brèves périodes.

L’économiste John Paul Rodrigue a produit un excellent diagramme (visible ci-dessous) qui illustre le développement typique d’une bulle spéculative, non seulement en terme de temps et de valeur, mais aussi de l’état psychologique des participants réels et potentiels du marché.

Phases of an Asset Bubble

Comparons le diagramme ci-dessus avec un tableau du prix actuel quotidien du Bitcoin en dollars américains (USD) :

Trading Bitcoin

On peut dire, au moment de la rédaction de cet article, que le Bitcoin se trouve autour de l’étape “Déni” et juste après l’étape “Nouveau paradigme” du diagramme du Dr. Rodrigue, ce que le graphique semble montrer également. C’est un élément à prendre en compte : s’il est incorrect, il resterait possible d’acheter le Bitcoin, alors que s’il s’avère correct, une vente serait une excellente position à prendre. Bien sûr, une meilleure option pourrait être de ne pas trader le Bitcoin, mais la nature et le fonctionnement du Bitcoin doivent être pleinement compris avant de décider s’il s’agit bien d’une bulle.

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Le Bitcoin est une monnaie numérique qui peut être achetée librement. La caractéristique centrale d’une monnaie est de savoir si elle est légale. Bitcoin n’en est pas encore là, mais il est accepté par de plus en plus de nœuds de la matrice économique mondiale, y compris les grandes entreprises telles que Microsoft, Bloomberg et Virgin. La plupart des devises sont soutenues par les banques centrales des États nations, qui ont le pouvoir de déterminer leur approvisionnement dans une certaine mesure et peuvent donc affecter les taux de change de leur monnaie. Le Bitcoin n’est soutenu par aucune autorité centrale. Plus important encore, de nouveaux Bitcoins ne peuvent être créés par des ordinateurs qu’après avoir dépensé de manière probabiliste à un montant similaire à la “valeur réelle” d’un Bitcoin. La création d’un Bitcoin nécessite la création et le fonctionnement de matériel informatique avec une connexion Internet. Si on peut calculer combien coûte en moyenne la génération d’un Bitcoin, cette valeur peut être utilisée pour estimer la “juste valeur” du Bitcoin.

La “juste valeur” du Bitcoin

Le logiciel de génération des Bitcoin, dans le monde entier, alloue un bloc de 12,5 Bitcoins toutes les 10 minutes en moyenne. Une étude universitaire menée en 2016 a estimé qu’environ 8 333 $ d’électricité sont utilisés par les mineurs de Bitcoin toutes les 10 minutes, ce qui suggère que le coût d’opportunité d’un Bitcoin est d’au moins 667 $. Intégrer la valeur amortie de tous les matériels et logiciels utilisés dans l’extraction de Bitcoin est une estimation plus difficile, mais la même étude universitaire a constaté que ces coûts monte le total dépensé par nouveau Bitcoin à 800 $. Le processus de génération des Bitcoins comporte une autre caractéristique qui rend impossible d’appeler 800 $ la “juste valeur” de la monnaie, cependant : une fois généré un certain nombre de Bitcoins, le nombre de Bitcoins attribués par bloc se réduira de moitié, doublant la “juste valeur” pour chaque nouveau Bitcoin. On s’attend avec un degré élevé de confiance que cette réduction de moitié se produira en 2021, et que le dernier Bitcoin sera miné en 2140. Cela signifie que la “juste valeur” d’un nouveau Bitcoin doublera pour atteindre à peu près1 600 $, et comme les taux d’intérêt sont très bas et qu’ils devraient rester ainsi, la valeur future actualisée d’un nouveau Bitcoin est vraisemblablement le même montant qu’aujourd’hui. Au moment de l’étude citée, le prix du Bitcoin était bien inférieur à 1 600 $, et au prix actuel de 2 265 $, il serait surévalué d’environ 42 %. Il est intéressant de noter que le graphique montre un point de résistance et de support assez clair à 1 600 $, ce qui pourrait ne pas être un hasard, car l’étude que j’ai citée est probablement la tentative crédible la plus publiée de calculer la “juste valeur” du Bitcoin.

Monétarisme, Bitcoin et le rêve de l’étalon or

Une fois que 21 millions de Bitcoins auront été créés (“minés”), il deviendra impossible de créer de nouveaux Bitcoins. Les Bitcoins peuvent être détruits lorsque les propriétaires de Bitcoins perdent leurs mots de passe, mais s’il devient légal de facto dans la majeure partie de l’économie mondiale et conserve le même régime décentralisé et fixe, le Bitcoin sera une monnaie que le monde n’a jamais connue : complètement imperméable à l’inflation, et dont l’offre restera éternellement finie. Le Bitcoin est souvent comparé à l’or et à l’argent, qui ont historiquement servi de stocks de valeur, et sont cités par les économistes monétaires et libéraux comme une réponse à la baisse sans fin de la valeur des monnaies fiat. En réalité, le Bitcoin sera plus ferme : l’or et l’argent peuvent être exploités et accumulés, et leurs valeurs relatives en termes réels fluctuent parfois. En théorie, le Bitcoin ne souffrira pas de ce problème.

La réponse à la bulle du Bitcoin

Il semble logique de supposer que si le Bitcoin survit dans son état actuel incontrôlé et fixe, il s’appréciera inévitablement face à toutes les devises fiat, avec la seule décote découlant de la question de sa pleine acceptation comme moyen de paiement facile et utilisable. Un autre facteur est de savoir si d’autres crypto-monnaies pourraient éventuellement prendre son rôle de leader au Bitcoin : on notera que la capitalisation d’autres crypto-monnaies a commencé à dépasser la capitalisation du Bitcoin. Si vous pensez que le Bitcoin maintiendra sa position dominante par rapport aux autres crypto-monnaies et finira par être largement accepté, il y a toutes les raisons d’estimer qu’un Bitcoin vaut au moins 1 600 $ actuellement. Si cela se confirme vrai, le Bitcoin pourrait bientôt subir une correction importante, mais on ne peut pas dire qu’il s’agit d’une bulle comparable à la tulipomanie ou aux premières entreprises cotées anglaises au 17e siècle. Le Bitcoin pourrait rester un investissement à moyen ou long terme intéressant.

Malheureusement, je pense qu’il est trop tôt pour supposer en que le Bitcoin sera une monnaie librement convertible et fongible, c’est-à-dire qu’il sera à la disposition de tous ceux qui le souhaitent et généralement accepté comme moyen de paiement. Cela est loin d’être garanti et les gouvernements ont un intérêt considérable dans le maintien des systèmes de devises fiduciaires qui peuvent être dévalués pour annuler la dette, aussi pourquoi permettre au Bitcoin de surpasser les monnaies nationales comme moyen d’échange ? Si le Bitcoin restera la réserve des enthousiastes de la technologie, comme c’est le cas aujourd’hui avec moins de 6 millions d’utilisateurs, alors il se trouve dans une bulle et subit une surévaluation massive.

Trader le Bitcoin

Si vous tradez le Bitcoin à court terme, utilisez des positions très réduites, car la volatilité est extrêmement élevée. L’ATR (Average True Range) de 30 jours a plus que triplé au cours des 6 dernières semaines. Bien que le graphique semble encore relativement haussier sur le plan technique, nous pouvons déjà voir le début d’un premier sommet majeur juste au-dessus de 2 600 $. On peut également s’attendre à ce qu’il y ait un support à 2 000 $ et dans la zone située juste en dessous. Une correction majeure devrait survenir, comme après toute appréciation conséquente d’un actif causée par l’entrée sur le marché de gens sans connaissance précise. Les investisseurs à long terme feront probablement mieux d’attendre quelque peu avant d’acheter au moins une partie de leur position prévue, idéalement à un niveau inférieur à 2 000 $ ou, mieux encore, à 1 600 $.

Adam est un trader Forex qui a 12 ans d’expérience sur les marchés financiers, dont 6 ans avec Merill Lynch. Il est diplômé en gestion de fonds and gestion d’investissement par le Chartered Institute for Securities & Investment au Royaume –Uni.
Suivez Adam Lemon sur twitter
Adam Lemon sur Google+

0 Commentaires

L'inscription est nécessaire afin d'assurer la sécurité de nos utilisateurs. Connectez-vous via Facebook pour partager vos commentaires avec vos amis, ou inscrivez-vous à DailyForex pour poster vos commentaires, rapidement et en toute sécurité, à chaque fois que vous avez quelque chose à dire.

Connexion | Créez un compte sur DailyForex.com dès maintenant