Comment Trader les Matières Premières

Par: DailyForex.com

Le trading des matières premières peut être tout nouveau pour beaucoup d’entre vous, mais, dans l’absolu, le trading des matières premières est très similaire au trading des autres marchés. La première chose que vous devez décider est quel broker vous souhaitez utiliser. Il existe des marchés à terme, des marchés de CFD et une pléthore de marchés d’options qui peuvent vous aider à accéder aux marchés des matières premières. Pour vous aider à prendre cette décision, il suffit de partir avant tout dela somme que vous souhaitez trader.

La taille compte

La taille compte en matière detrading des matières premières. Cela est dûaux marchés à terme. Les marchés à terme sont des contrats standardisés qui vous permettent de trader différentes matières premières. Pour placer un ordre sur le marché des matières premières de votre choix, vous devez mettre en place la marge nécessaire pour mettre cette position en jeu, tout comme vous le feriez dans le monde du Forex. C’est là que les marchés à terme peuvent être un peu chers pour certains. Bien que certains instruments soient peu chers, d’autres exigent une marge initiale de plus de 5 000 $ par contrat. Au-delà, le contrat standardisé signifie qu’il n’y a qu’une seule valeur de tick disponible. Par exemple, si vous deviez trader du pétrole brut, chaque tick vaut 12,50 $. Il y a ce qu’on appelle des « mini contrats », mais ils ne sont normalement pas aussi liquides, et sont encore très chers pour certains traders.

C’est là que les fournisseurs de CFD entrent en jeu. Ils vous permettent de trader moins qu’un contrat complet, principalement car vous ne tradez pas réellement sur le marché à terme. Vous tradez un contrat avec votre broker payer ou recevoir la différence entre le prix d’ouverture et le prix de clôture. C’est pour cette raison que votre broker peut offrir l’équivalent d’un boisseau de blé par opposition à la taille standard du contrat, par exemple. En ce sens, les brokers de CFD pourraient être une bonne option à considérer.

Un dernier choix peut être de trader des matières premières sur les marchés d’options, mais, ces dernières années, les options ont été extrêmement volatiles et coûteuses. En outre, les options binaires ont eu une mauvaise presse conséquente ces derniers temps, et elle peuvent en général être extraordinairement dangereuses en raison du haut niveau de levier qu’elles offrent.

Trader les matières premières

Les facteurs fondamentaux diffèrent

Gardez à l’esprit que les facteurs fondamentaux sur les marchés des matières premières peuvent être très différents de ce que vous connaissez en tradant en bourse ou les devises. En effet, vous avez affaire à des « choses » réelles, et pas nécessairement des sociétés ou des économies. Par exemple, il y a quelques années, il y a eu une série d’inondations prolongées le long du Mississippi et de la région environnante aux États-Unis. Cela a eu un effet considérable sur le prix du blé, car les inondations sont devenues un problème majeur. Avec la destruction des récoltes, cela a fait baisser l’offre de blé pour le marché, ce qui abien sûr fait augmenter le prix.

C’est pour cette raison que les fameux « softs » sur les marchés à terme, généralement des produits de la terre, peuvent être quelque peu difficiles à trader pour certains, car les tendances météorologiques deviennent très importantes. En règle générale, lorsque vous tradez une devise, vous n’avez pas à vous soucier de la météo, à moins qu’il y ait une anomalie majeure comme un tsunami au Japon. Dans l’ensemble, les conditions météorologiques entrent très rarement dans l’équation pour les traders de devises. Toutefois, les traders agricoles qui s’intéressent au blé, au maïs, au soja et à de nombreux autres marchés scrutent avidement les bulletins météo.

Les métaux précieux sont également une toute autre affaire, car ils réagissent souvent aux attentes des taux d’intérêt de la Réserve fédérale. De même, le cours des métaux est directement influencé par la force du dollar U.S., car la plupart des grands marchés de métaux précieux s’appuientsur cette devise. Pour cette raison, il est impératif que vous compreniez comment le dollar U.S. fluctue avant de trader l’or, l’argent ou d’autres métaux.

La liquidité varie

Une autre chose à considérer lors de l’intervention sur les marchés des matières premières est la liquidité du marché tradé. Si votrebroker de contrats à terme propose les marchés du bois, cela ne signifie pas que vous devriez y entrer pour autant, car ils sont très peu liquides et généralement utilisés pour des opérations de couverture plus qu’autre chose. Ce n’est pas un instrument pour les traders de détail. Comparez cela avec la paire EUR/USD, et vous pouvez voir qu’il y a une différence majeure pour entrer ou sortir d’une position. De nombreux traders ont été affectés négativement par le manque de liquidité sur un marché qu’ils ne comprennent pas.

Tenez-vous en aux matières principales

Il est un peu étonnant que je recommande cela, car je ne crois pas que ce soit le cas avec les marchés des devises (mêmesi bien destradersdiront autrement). En effet, les marchés des matières premières présentent des liquidités variables, et si vous êtes impliqué sur un contrat à terme, cette liquidité peut vous nuire, car la valeur du tick peut être extrêmement importante sur certains contrats. Pour cette raison, les traders de détail doivent surtouttrader des produits comme le pétrole brut, l’or, l’argent, le maïs, le blé, le soja, le gaz naturel, etc. Prendre des positions sur le lait, le bois ou même l’huile de palme est un excellent moyen de perdre de l’argent à l’inverse.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas trader ces produits : il vous suffit d’avoir un compte de la taille appropriée, ce que très peu de traders au détail ont. En fin de compte, il vaut mieux rester sur des marchés beaucoup plus stables.

Résumé

Trouvez un broker, qui soit totalement réglementé par une autorité de marché forte, ou utilisez-en un que vous connaissez déjà et qui propose des marchés de CFD. En tant que trader au détail, il vaut mieux que vous utilisiez les marchés de CFD pour commencer, car vous pouvez trader de petites sommes pour chaque tick, par opposition à des positions obligatoirement beaucoup plus importantes sur certains marchés.

N’oubliez pas que l’analyse technique vaut pour tous les marchés jusqu’à un certain point. Plus le marché est liquide, plus elle a des chances de fonctionner. C’est la beauté de certains marchés de matières premières, tels que le pétrole brut, car ils ont une nature très technique.

L’analyse fondamentale peut également être important pour le trading des matières premières, comme mentionné ci-dessus, et les actualités peuvent aussi être importantes. Les marchés agricoles se concentrent évidemment davantage sur les conditions météorologiques, tandis que le pétrole brut peut se concentrer davantage sur le Moyen-Orient. La demande est également un facteur déterminant des prix des matières premières. En outre, j’ai trouvé que le trading des matières premières fonctionne de façon très similaire aux marchés des devises, ce qui peut donc constituer un élément supplémentaire intéressant pour votre plan de trading à plus long terme.

Christopher Lewis vit dans l’Ohio, à Columbus, et est un trader Forex qui apprécie trader un large éventail de paires de la traditionnelle paire EUR/USD à la paire plus exotique USD/RUB, et beaucoup de paires entre les deux. Contrairement à de nombreux traders qui préfèrent trader à une session spécifique du marché, Christopher tire parti de la flexibilité offerte par le marché des changes, et il trade à toutes les sessions, le plus souvent quand il fait une pause dans ses études à la fois en finance et en informatique.