Différents Traders Voient les Mêmes Graphiques Différemment

Si vous avez passé du temps à trader le Forex ou à lire différents analystes sur Internet, vous avez sans doute constaté que différents traders voient les mêmes graphiques du Forex différemment. Comment cela est-il possible ? Il existe de nombreuses raisons expliquant pourquoi différents traders voient les choses de différentes manières ; dans cet article, j’examinerai certaines des causes les plus courantes de ce phénomène.

Le parti pris

L’un des plus gros problèmes des traders est qu’ils entrent sur un marché avec un parti pris. Par exemple, si vous croyez que l’euro n’existera plus dans 20 ans, vous approcherez probablement la paire EUR/USD avec un parti pris négatif dans la plupart des cas. Malheureusement, les marchés ne se soucient pas de ce que vous pensez des 20 prochaines années, ils se concentrent sur ce qui se passe aujourd’hui. Si vous partez avec un parti pris négatif, vos décisions de trading seront faussées, à moins que vous ne décidiez de l’abandonner. La plupart des gens ne le font pas et cela peut être problématique. Par exemple, même si l’euro chutait à zéro, il vivrait plusieurs rebonds en cours de route, peut-être même pendant des semaines entières.

Un de mes amis avait un parti pris négatif sur la paire USD/JPY, avant la crise financière de 2008. Il a fini par avoir raison, bien sûr, mais il a commencé à essayer de vendre la paire USD/JPY à la fin de l’année 2004. Je ne sais plus le nombre de comptes du Forex qu’il a fait sauter, car il pensait que les carrytraders étaient dans l’erreur. Bien qu’il ait eu fondamentalement raison au final, il a dû endurer beaucoup de cris et de larmes, et ce pendant des années, à cause de son parti pris de départ.

L’échelle temporelle

Un autre élément qui peut fortement influencer la façon dont les traders perçoivent différemment les mêmes graphiques du Forex est qu’ils peuvent travailler avec des échelles temporelles différentes. Par exemple, un scalpeur ne s’inquiète pas du niveau de trading du dollar australien par rapport au dollar américain plus de quelques instants. Toutefois, un swing trader sera lui beaucoup plus intéressé par le support hebdomadaire. Un swing trader peut comprendre qu’un stop loss de 100 pips n’est rien, mais il a également une orientation différente et très certainement une taille de position différente de celle de quelqu’un qui fait du scalping sur le graphique d’une minute. Le stop loss pourrait être de 12 pips. De toute évidence, la taille de sespositions est probablement plus importante également.

Lorsque je fais mon analyse, je regarde généralement les graphiques quotidiens. Toutefois, de nombreux analystes consultent eux le graphique horaire. Aucune des deux options n’est incorrecte, nous examinons simplement deux marchés totalement différents du point de vue de la durée de notre présence sur ces marchés.

Une mauvaise analyse

Malheureusement, les mauvaises analyses existent. Certaines personnes ne comprennent tout simplement pas l’analyse technique correctement, et par conséquent, ils ne voient pas les mêmes choses que quelqu’un qui a un peu plus d’expérience ou de compétences. Tout le monde n’est pas un trader naturel, et certaines personnes sont simplement mauvaises quand il s’agit de lire un graphique. Quelqu’un qui ne comprend pas l’analyse technique se penchera sur la tendance, mais ne verra peut-être pas le support et la résistance clairement. Malheureusement, il n’est pas surprenant que des traders différents possèdent des compétences différentes, ce qui peut les amener à lire les graphiques de manière incorrecte.

La méthodologie

Un de mes mentors disait : « Si vous avez cinq traders des vagues d’Elliott dans la même pièce, Je vous garantis que vous aurez cinq décomptes de vagues différents. »Pour être franc, j’utilise rarement les vagues d’Elliott car j’estime que cela est très juste. Ce type de méthode est un peu subjectif, contrairement à quelqu’un comme moi qui a tendance à se concentrer davantage sur la résistance / le support horizontal. Cela ne veut pas dire qu’il n’ya pas de bons traders de vagues d’Elliott, mais que je ne vois pas cette méthodologie de la même manière qu’un professionnel vraiment qualifié.

J’ai essayé de trader les vagues d’Elliott par le passé, et je me suis retrouvé à chercherun support et une résistance pour définir la prochaine vague  Trader les graphiques du Forexdans tous les cas. Si je dois faire ça, alors pourquoi devrais-je me préoccuper du nombre de vagues ? D’un autre côté, certains traders des vagues d’Elliott ont beaucoup de succès, mais ils appliquent également cette méthodologie depuis des années.

N’oubliez pas que quel que soit le système ou la méthodologie que vous utilisez, cela ne sera pas correct 100 % du temps, et ce que vous utilisiez les vagues d’Elliott, Fibonacci ou un simple système de moyenne mobile. Vous pouvez gagner de l’argent grâce à toutes ces méthodes, mais elles renverront différents signaux à différents moments. Pour l’essentiel, il s’agit de savoir quand votre système est le plus susceptible de fonctionner correctement et quand ce n’est pas le cas.

Analyse technique vs fondamentale

Une autre façon pour les traders de voir le même graphique différemment est de se concentrer sur fondamentaux là où d’autres traders se concentrent sur l’analyse technique. Par exemple, j’ai tendance à concentrer environ 95 % de mes efforts sur la fluctuation des prix sur le graphique, alors que certains de mes amis du monde du Forex se focalisent sur les fondamentaux. Les fondamentaux influencent les prix à terme, mais cela ne signifie pas qu’ils auront un impact aujourd’hui. Au fil des ans, j’ai constaté que la plupart des traders fondamentaux sont des investisseurs à long terme, tandis que les traders techniques ont tendance à fonctionner en tant que traders à court terme ou swing traders.

Un million d’autres raisons

Pour être franc, certains jours, ma vision du graphique a totalement changé en l’espace de quelques heures. Parfois, il s’agit d’un simple manque de concentration, parfois, vous ne vous sentez pas bien. Peut-être y a-t-il une distraction dans la pièce ou peut-être êtes-vous émotif du fait de vos dernières pertes, ou même de vos gains d’ailleurs.

En fin de compte, ce n’est pas une mauvaise chose que différents traders interprètent les graphiques du Forex de différentes manières. Après tout, c’est ce qui fait le marché - vous avez besoin de quelqu’un pour vendre pendant que vous achetez et vice versa.

Christopher Lewis vit dans l’Ohio, à Columbus, et est un trader Forex qui apprécie trader un large éventail de paires de la traditionnelle paire EUR/USD à la paire plus exotique USD/RUB, et beaucoup de paires entre les deux. Contrairement à de nombreux traders qui préfèrent trader à une session spécifique du marché, Christopher tire parti de la flexibilité offerte par le marché des changes, et il trade à toutes les sessions, le plus souvent quand il fait une pause dans ses études à la fois en finance et en informatique.