Le Trading Est-il un Jeu de Hasard ?

La plupart du temps, quand je dis aux gens ce que je fais dans la vie, ils ne peuvent s’empêcher de se demander si le trading du Forex que je fais au quotidien ne serait pas une sorte de jeu de hasard. Il existe, après tout, quelques similitudes, puisqu’aucun opérateur ne possède de boule de cristal pour prédire de quelle manière les marchés fluctueront. Néanmoins, les traders du Forex peuvent comprendre les marchés de nombreuses manières et prendre des décisions éclairées concernant leurs positions. Pour cette raison, j’aimerais suggérer qu’avant « d’accuser » un trader du Forex de jouer à un jeu de hasard, vous envisagiez la façon dont le trader pratique son art et quels sont ses objectifs à long terme.

Les similitudes entre le trading et les jeux d’argent

Examinons certaines des similitudes entre le trading du Forex et les jeux de hasard. Bien évidemment, il n’ya dans les deux cas aucun résultat garanti quant à ce qui va se passer. Dans les deux cas également, les participants versent de l’argent sur le marché et espèrent ensuite gagner de l’argent au lieu d’en perdre. En ce sens, acheter le franc ou miser sur le résultat d’un match n’est pas très différent. Vous gagnez ou vous perdez.

Un joueur de poker professionnel et un trader professionnel doivent accepter le fait qu’il n’ya aucun moyen de prédire avec certitude le résultat d’une transaction ou d’un pari. Dans les deux cas, vous mettez votre argent en péril dans l’espoir qu’il produira davantage en retour. Les deux professionnels doivent comprendre que perdre fait partie du jeu.

Il y a aussi l’éventualité d’un « cygne noir » dans le monde du trading des devises, qui a son équivalent dans le monde des jeux de hasard. Dans le  Trading ou jeu de hasard ?monde de la finance, un « cygne noir » est une actualité majeure et inattendue qui pousse le marché à manifester une réaction volatile. Par exemple, un pays peut soudain menacer un autre pays d’une action militaire. Cela fera souvent vaciller le marché des changes. Un exemple en serait l’invasion du Koweït par l’Iraq. Elle a non seulement affecté les marchés des changes, mais également le marché du pétrole brut comme on pouvait s’y attendre. Dans le monde du jeu, un cygne noir équivaudrait à ce que votre adversaire ait « quatre as » au poker, ce qui peut arriver, mais est très rare et causera beaucoup de problèmes.

Enfin, une similitude majeure entre le jeu et le trading est le courage psychologique nécessaire aux deux activités. Les joueurs et les traders sur le Forex doivent se préparer à la gestion des pertes, à ne pas sur-réagir aux pertes et comment ne pas sur-trader ou sur-jouer pour compenser celles-ci.

Les différences entre le trading et les jeux de hasard

Il va sans dire qu’il existe de nombreuses différences entre le trading et les jeux de hasard. Pour commencer, si vous êtes un trader de devises compétent, vous disposez d’un système de trading qui présente une espérance positive à long terme. En tant que trader professionnel, vous devriez avoir testé votre système de trading, en connaître les tenants et les aboutissants et comprendre qu’il peut arriver que vous perdiez de l’argent de manière constante, mais qu’avec le temps, vous devriez en sortir gagnant. En ce qui concerne le jeu, il y a beaucoup moins de science et plus de chances, donc vos résultats dans le temps peuvent ne pas être aussi cohérents.

De même, si vous êtes un trader professionnel, vous comprenez qu’il existe des circonstances ou des déclencheurs spécifiques qui vous font investir sur le marché. On appelle cela votre ‘avantage au trading. En tant que trader professionnel, vous n’envisagez probablement pas de trader dans des circonstances inappropriées, car vous comprenez que ce n’est pas là que vous gagnerez de l’argent. En ce sens, il existe une distinction majeure entre le trading et le jeu - le trading, quand il est fait correctement, devrait reposer sur des bases scientifiques, contrairement au jeu.

L’analyse technique contribue également beaucoup aux différences entre le trading et le jeu, car vous pouvez avoir un ensemble d’indicateurs ou un système de trading global qui vous donne un indice quant au moment où les conditions pourraient être correctes. Évidemment, ce sera un peu différent pour chaque jeu, mais dans l’ensemble, vous misez sur le résultat aléatoire des dés, des cartes ou peut-être de la roulette. En outre, vous n’avez pas grand chose de solide pour appuyer vos hypothèses, certainement pas autant qu’un graphique financier.

Enfin, l’une des plus grandes distinctions entre le trading et le jeu constitue la gestion des fonds. Un trader professionnel ne risque pas son capital de façon excessive sur une transaction particulière, alors qu’un joueur amateur peut « tout miser », ce qui est bien sûr un peu trop téméraire.

Le trading est-il un jeu ? À vous de décider.

En fin de compte, la réponse à cette question dépend entièrement de vous. Pour de nombreux traders débutants, le trading est en réalité un jeu, dans la mesure où ils placent des transactions sur la base de sentiments instinctifs et non d’analyses de marché. Cependant, à mesure que vous développez vos stratégies et vos compétences, il ne fait aucun doute que le trading du Forex peut devenir plus scientifique que de la chance, ce qui le distingue des jeux de hasard de manière importante.

Le succès des joueurs et des traders du Forex repose largement sur la maîtrise de soi. Mais cette similitude ne rend pas le jeu totalement apparenté au trading du Forex. Bien qu’il existe certaines corrélations, un trader de devises solide se trouvera fermement ancré dans la science du trading, ce qui lui permettra de construire un avantage de trading qui le mènera plus loin (à certains égards) que les jeux de hasard ne le pourront jamais.

Christopher Lewis vit dans l’Ohio, à Columbus, et est un trader Forex qui apprécie trader un large éventail de paires de la traditionnelle paire EUR/USD à la paire plus exotique USD/RUB, et beaucoup de paires entre les deux. Contrairement à de nombreux traders qui préfèrent trader à une session spécifique du marché, Christopher tire parti de la flexibilité offerte par le marché des changes, et il trade à toutes les sessions, le plus souvent quand il fait une pause dans ses études à la fois en finance et en informatique.