Comment Repérer et Trader les Tendances Baissières

La chose la plus importante à comprendre en matière de trading d’un marché financier est de savoir si vous suivez une tendance ou non. Outre cela, vous devez également savoir si vous vous trouvez dans une tendance haussière ou baissière. En règle générale, les tendances baissières ont tendance à évoluer beaucoup plus rapidement que les tendances haussières, ce qui explique pourquoi, sur les marchés boursiers, certains traders se spécialisent uniquement dans la vente.

Le Forex ne sera pas aussi biaisé, car pour shorter une devise, vous devez en acheter une autre. Néanmoins, les tendances baissière sont l’occasion de tirer parti d’une tendance claire et donc de profiter de mouvements plus importants. Il est bien sûr primordial d’être du bon côté du marché, car bien que vous puissiez gagner de l’argent à contre-courant, il est beaucoup plus difficile de déterminer quand le marché évoluera dans l’autre sens.

Quelques outils

En matière de trading avec la tendance, dans le cas d’une tendance baissière, vous pouvez utiliser certains outils pour déterminer la tendance et vous positionner du bon côté du marché à long terme. Le plus évident serait la moyenne mobile, ce qui est un indicateur très courant pour les traders. Elle vous indique simplement le prix moyen par rapport à une certaine quantité de chandeliers, en indiquant si les prix sont en hausse ou en baisse. Sur le graphique ci-dessous, vous pouvez voir que la paire AUD/NZD suit certainement une tendance baissière, car la moyenne mobile rouge de 50 jours a baissé et poursuit sa chute. En utilisant cet indicateur, vous pouvez rester du bon côté du marché. Comme vous pouvez le constater, chaque fois que le marché remonte peu, il est vendu à nouveau et poursuit sa baisse. Je tiens également à souligner que la moyenne mobile a été relativement stable une ou deux fois, ce qui suggère qu’il n’ya pas de tendance. Cela a précédé la tendance baissière majeure que nous voyons sur le graphique journalier.

Moyenne mobile

Vous pouvez également effectuer une analyse sur plusieurs périodes, en utilisant des périodes plus longues pour déterminer la marche à suivre. Par exemple, vous pouvez utiliser un graphique hebdomadaire et noter la direction du marché, en utilisant une moyenne mobile comme je viens de le suggérer, ou simplement en étudiant les prix et leur mouvement ces deux dernières années. Ensuite, vous passez au graphique journalier et attendez que le marché se retourne et revienne à la normale en commençant à baisser parallèlement à la tendance baissière à long terme. Vous continuez à faire cela jusqu’à ce que vos directions s’alignent de la même manière. Si vous tradez les graphiques en données de quatre heures, vous recherchez les graphiques quotidiens, hebdomadaires et horaires inférieurs à tous les points inférieurs. À ce stade, vous savez que le marché évolue en suivant une tendance à la baisse, vous savez donc ce que vous devez faire.

Trader la tendance baissière

L’une des plus grosses erreurs à faire est d’essayer de combattre la tendance. Pour cette raison, si vous vous trouvez dans une tendance baissière, il n’y a aucune raison de commencer à acheter. Certains traders vous diront d’essayer de gagner quelques sous en faisant des allers-retours de direction pour suivre le marché au plus près, mais après plus d’une décennie d’expérience en trading, je peux vous dire que psychologiquement, c’est très difficile à faire et, bien sûr, très dangereux. Une fois que vous reconnaissez cela, vous recherchez simplement des opportunités de vente.

Bandes de Bollinger

Maintenant que nous avons établi une tendance baissière, j’ai placé l’indicateur des bandes de Bollinger sur le même graphique journalier de la paire AUD/USD. Vous constaterez que lorsque le marché a commencé à chuter, la moyenne mobile de 20 jours, qui est bien sûr la moyenne sur l’indicateur des bandes de Bollinger, a offert une résistance dynamique. Chaque fois que le marché est remonté légèrement, les vendeurs sont revenus à la charge dans cette région. Si le marché suit si bien une moyenne mobile ou un indicateur, il n’ya aucune raison de le combattre. Vous vendez simplement chaque fois qu’il atteint ce niveau. Certes, cela finira par s’opposer à vous, mais l’idée est de gagner plus que de perdre, et si vous pouvez le faire : bravo, vous êtes un trader gagnant.

Une autre façon de trader une tendance consiste à utiliser les reculs du cours à votre avantage. Par exemple, sur le graphique ci-dessous, un outil de retracement de Fibonacci est racé sur la paire hebdomadaire GBP/JPY. Nous sommes évidemment dans une tendance baissière, le simple fait de regarder le graphique vous le montre. En suivant la voie qui s’ouvre, puis en rebondissant de manière significative, les traders à plus long terme recherchent une opportunité de recommencer à shorter (donc vendre) le marché. Une fois que le cours atteint le niveau de retracement de Fibonacci de 38,2 %, il forme un énorme chandelier négatif avant de retomber. En utilisant l’outil de retracement de Fibonacci, vous savez que d’autres traders seront attentifs arrivé à ce niveau. Les trois principaux niveaux sur lesquels je porterai le plus d’attention sont le niveau 38,2 %, 50 % et 61,8 %.

Outil de retracement de Fibonacci

Si vous pouvez avoir un chandelier impulsif qui semble vouloir poursuivre la tendance à l’un de ces niveaux, vous devriez y prêter attention. Certains traders utiliseront une combinaison de tous ces indicateurs pour mettre placer leurs positions. Dans ce cas, le yen japonais est devenu « trop bon marché » par rapport à la livre sterling.

Un dernier mot d’avertissement

Rester du bon côté de la tendance est la chose la plus importante à faire. Je ne peux pas vous dire combien de fois le marché m’a sauvé car je n’avais pas réalisé la meilleure entrée sur une transaction, mais en allant dans la bonne direction et en utilisant une gestion de fonds appropriée, j’ai pu surfer sur la volatilité. Je dirais également qu’il est crucial d’avoir de nombreux alignements d’outils pour commencer à shorter le marché et constituer une combinaison gagnante en matière de trading.

Christopher Lewis vit dans l’Ohio, à Columbus, et est un trader Forex qui apprécie trader un large éventail de paires de la traditionnelle paire EUR/USD à la paire plus exotique USD/RUB, et beaucoup de paires entre les deux. Contrairement à de nombreux traders qui préfèrent trader à une session spécifique du marché, Christopher tire parti de la flexibilité offerte par le marché des changes, et il trade à toutes les sessions, le plus souvent quand il fait une pause dans ses études à la fois en finance et en informatique.