Éviter un Appel de Marge au Forex

Marge au ForexS’il y a bien un terme que les traders ne veulent pas entendre, c’est « appel de marge. » Durant un appel de marge, un broker demande au trader de déposer des fonds supplémentaires sur son compte pour conserver une ou des positions ouvertes. Une certaine marge de maintenance est nécessaire pour conserver une transaction ouverte. Par conséquent, si vous n’avez pas cette valeur en liquide sur votre compte, vous serez obligé de clôturer votre position à effet de levier.

La marge

La marge est cruciale pour le Forex, car il s’agit pour l’essentiel de votre « dépôt » pour une position plus importante. Par exemple, si vous avez un effet de levier de 50, pour chaque dollar que vous déposez sur votre compte, vous pouvez contrôler 50 dollars. Dans cet exemple, vous pouvez trader une devise pour 50 dollars à partir d’un seul dollar. Cet effet de levier fait partie de ce qui rend le Forex si intéressant, car vous pouvez multiplier massivement vos gains. Toutefois, si vous versez 50 fois votre dépôt, vos pertes seront amplifiées.

La marge est sans clairement une épée à double tranchant et un système à utiliser avec beaucoup de prudence. La plupart des traders professionnels n’utilisent pas d’effet de levier supérieur à 10, ce qui est en minime comparé à ce que la plupart des traders utilisent. Cela étant dit, si vous tradez une position de 50 millions de dollars, un effet de levier de 10 donne un résultat beaucoup plus impressionnant qu’avec une position de 1 000 dollars.

Votre première tâche en tant que trader

Sans aucun doute, votre première tâche en tant que trader est de protéger votre capital de trading. Si vous videz votre compte, il n’y aura plus de transactions possibles. C’est la raison pour laquelle nous utilisons des « stop-loss », ils nous permettent de sortir du marché lorsque notre analyse s’avère incorrecte. C’est aussi pourquoi garder votre marge sous contrôle est crucial : vous pouvez avoir raison sur une position à long terme, mais si votre levier est trop élevé, vous pourriez être obligé de quitter le marché avant que la transaction ne soit finalisée.

En prenant soin de votre marge, vous vous donnez « une marge de manœuvre » et, plus important encore, une chance de réussir. Vous aurez des opérations perdantes, aussi placer des positions énormes est un excellent moyen de perdre votre argent et de faire exploser votre compte. Vous devez garder à l’esprit que le trader professionnel s’inquiète constamment de la protection de son compte. Si vous placez des positions intelligemment et si vous suivez un système statistiquement rentable, les gains en découleront, au fil du temps.

Vous n’avez pas à utiliser tout votre levier

Prenons un exemple pour illustrer comment éviter d’utiliser tout votre effet de levier. Si votre compte a 10 000 $ et que vous avez un effet de levier de 50, vous avez la possibilité de trader des devises pour une valeur de 500 000 $. En d’autres termes, vous pourriez shorter la paire EUR/USD par tranche de 500 000 $. Toutefois, il ne faudrait presque rien pour vous sortir du marché à la suite d’un appel de marge.

Mais supposons que vous soyez beaucoup plus prudent et que vous décidiez d’acheter une position d’une valeur de 25 000 $. Vous auriez besoin de 500 $ pour la marge, ce qui vous laisse la possibilité de perdre $ 9 500 avant d’être forcé de quitter le marché. Il faudrait donc un mouvement beaucoup plus fort pour parvenir à cette extrémité.

Outre cela, vous ne voudriez évidemment pas que le marché progresse contre vous d’une telle manière, aussi si vous aviez un stop-loss de 100 pips avec une position de 25 000 $, vous accuseriez une perte de 250 $. Après cette perte, il vous resterait 9 750 $ sur votre compte. (Tout cela avant les frais de trading, etc.)

En d’autres termes, cela vous donne la possibilité de renforcer votre compte au fil du temps. Malheureusement, c’est l’un des plus gros problèmes que je constate avec les nouveaux traders, ils n’ont pas de patience. Ils ne comprennent pas que les plus gros traders du monde construisent leurs comptes progressivement, et pas du jour au lendemain. Ils ont malheureusement lu quelques histoires ici et là au cours du siècle dernier, dans lesquelles des gens ont gagné énormément d’argent en peu de temps, mais c’est une exception et pas la norme. Ces histoires sont malgré tout mises en avant par les services marketing pour attirer le chaland.

Ce qu’il faut retenir

La meilleure chose que vous puissiez faire est de garder une taille de position raisonnable. Malheureusement, beaucoup ne le font pas et finissent par se mettre en difficulté financière. Le trading du Forex et d’autres marchés à effet de levier est être très différent de celui d’autres instruments comme les actions. Vous empruntez de l’argent pour jouer des sommes plus importantes. En termes de pourcentage, les devises ne bougent tout simplement pas assez pour garantir un trading sans un certain effet de levier. Un mouvement fort au cours de l’année pourrait représenter seulement 7 % sur une paire de devises. Cependant, avec un effet de levier, cela devient une proposition beaucoup plus intéressante.

Contrairement aux actions, vous ne possédez rien. Vous spéculez sur une fluctuation. Si vous avez une position longue sur l’action FedEx à un prix spécifique, vous êtes toujours propriétaire de cette part de la société, quel que soit son montant. Vous n’êtes pas endetté et vous n’avez donc pas à vous soucier de la marge. Par conséquent, vous ne devriez jamais utiliser un levier excessif, ni renforcer une position perdante. Le Forex peut être très rentable, mais vous agir intelligemment.

Christopher Lewis vit dans l’Ohio, à Columbus, et est un trader Forex qui apprécie trader un large éventail de paires de la traditionnelle paire EUR/USD à la paire plus exotique USD/RUB, et beaucoup de paires entre les deux. Contrairement à de nombreux traders qui préfèrent trader à une session spécifique du marché, Christopher tire parti de la flexibilité offerte par le marché des changes, et il trade à toutes les sessions, le plus souvent quand il fait une pause dans ses études à la fois en finance et en informatique.