Qu’est-ce que le slippage au trading du Forex ?

Lorsque vous commencez à trader le Forex, une foule de nouveaux termes vous submerge. L’un de ceux que vous rencontrerez le plus certainement est ce que l’on appelle le « slippage ». Dit simplement, le slippage (c’est-à-dire le « glissement » en anglais) est la différence entre le prix affiché et le prix effectivement payé. Par exemple, vous voyez la paire EUR/USD à un prix Ask à 1,1267 et vous pressez le bouton d’achat. Cependant, vous remarquez alors que l’ordre a été validé à 1,1269. Vous avez donc subi un slippage de deux pips.

Slippage au trading du ForexCela n’est pas forcément négatif

Le fait que vous ayez subi un slippage sur le marché n’est pas forcément une mauvaise chose. Malheureusement, dans le passé, plusieurs brokers du Forex ont pris quelques libertés avec leurs clients. Cela était bien avant que le trading des devises ne devienne beaucoup plus courant et réglementé dans les grands pays. Même certains pays comme les États-Unis étaient un peu en retard sur la protection des investisseurs sur les marchés du Forex, car l’explosion soudaine de l’intérêt pour le Forex avait surpris de nombreuses autorités de réglementation. Il s’agissait en outre d’un marché décentralisé. Il est donc très facile de voir à quel point il était difficile pour les régulateurs de se familiariser avec l’ensemble de la situation.

Aujourd’hui, les brokers du Forex sont fortement réglementés (Si vous opérez avec un broker du Forex non réglementé, vous devriez retirer vos fonds immédiatement et les placer chez un broker plus réputé). Il pourrait sembler terriblement tentant de faire subir un slippage vos clients à chaque opération, mais la réalité est que la plupart des comptes ne sont pas suffisamment gros pour que le risque en vaille la chandelle pour le broker, même s’il n’était pas honnête. Les amendes imposées par certains organismes de réglementation des brokers ces dernières années ont été très lourdes et ont assaini l’industrie de façon considérable. Le compte de détail moyen se situant autour de 2 000 $ aux États-Unis, quelques cents par-ci et par-là ne vaudraient pas les millions de dollars d’amende que subirait le broker. Les recherches montrent que tous les comptes dans le monde ont à peu près la même taille en moyenne. Cela ne ferait pas sens.

La plupart du temps, il y a une explication très simple

À vue de nez, 95 % des cas où je lis une critique négative sur le slippage chez un broker, il est question du trading des actualités. Trader les actualités est souvent une mauvaise idée et, même si vous pouvez avoir de la chance, la liquidité reste un problème majeur. Cela signifie qu’il n’y a pas autant d’ordres. Ainsi, par exemple, si vous souhaitez acheter le franc suisse, vous devez être prêt à le vendre. Lorsque vous passez un ordre sur le marché, vous indiquez au broker que vous souhaitez acheter le franc au meilleur prix disponible. Que pensez-vous que cela signifie si le meilleur prix est à trois pips ? Exactement. Vous venez d’acheter le franc suisse à trois pips du prix souhaité. Cela n’a rien à voir avec le broker, il est simplement là pour faire correspondre les ordres. Si personne n’est là pour vous vendre le franc suisse dans la quantité souhaitée, il fait simplement au plus proche par rapport à l’ordre donné.

En temps normal, le slippage est presque inconnu, car les marchés du Forex sont bien sûr parmi les plus liquides du monde. Certaines paires plutôt réduites ont tendance à subir un slippage plus que d’autres. Par exemple, si vous tradez la paire NOK/JPY, elle n’aura plus que certainement pas le volume de l’une des paires majeures comme la paire USD/CAD. (C’est la raison pour laquelle le spread est plus haut sur ces paires)

La solution

Si vous ne souhaitez pas subir de slippage lorsque vous tradez, vous pouvez placer un ordre limite, et dire au broker que vous êtes prêt à payer ce prix ou mieux pour une devise. Si les marchés ignorent votre prix, votre ordre ne passe pas tout simplement. Au moins, vous n’aurez pas payé plus que ce que vous souhaitiez.

Christopher Lewis vit dans l’Ohio, à Columbus, et est un trader Forex qui apprécie trader un large éventail de paires de la traditionnelle paire EUR/USD à la paire plus exotique USD/RUB, et beaucoup de paires entre les deux. Contrairement à de nombreux traders qui préfèrent trader à une session spécifique du marché, Christopher tire parti de la flexibilité offerte par le marché des changes, et il trade à toutes les sessions, le plus souvent quand il fait une pause dans ses études à la fois en finance et en informatique.