Déterminer Votre Tolérance au Risque au Trading

De nombreux facteurs entrent en jeu pour gagner de l’argent au trading, mais le point le plus important est sans aucun doute la gestion de l’argent. Comprendre votre tolérance au risque dans trading est essentiel pour bien gérer votre argent.

Qu’est-ce que la tolérance au risque dans le trading ?

Avant d’aller plus loin, nous devons comprendre exactement ce qu’est la tolérance au risque dans le trading. Cela signifie simplement le niveau de risque que vous pouvez tolérer par transaction. Cela est un peu différent de la gestion de l’argent, car la gestion de l’argent met l’accent sur la capacité de survivre à une série de pertes, tandis que la tolérance au risque est plus proche de la capacité psychologique à accuser une perte.

Je veux dire par là que certains traders sont à l’aise avec un risque de 3% par transaction, là où d’autres chercheront à risquer 0,5% sur la même configuration. Il s’agit en général d’une question très personnelle, car chaque personne et chaque trader seront bien sûr différents. Cependant, connaître votre tolérance au risque sera essentiel à votre succès in fine, car si vous n’êtes pas à l’aise, vous risquez de vous quitter une position beaucoup trop tôt. Pire encore, lorsque vous vous trouvez dans cette position, votre analyse initiale peut être correcte la plupart du temps, et vous vous retrouvez à sortir du marché par peur et pour une raison substantielle. Rien n’est pire au trading que de voir une position aller dans le sens attendu après l’avoir quittée sur un coup de frayeur.

Comment déterminer votre tolérance au risque.

Tolérance au risque au tradingDéterminer votre tolérance au risque est en réalité beaucoup plus simple que vous ne le pensez. Pour commencer, vous devez garder à l’esprit qu’il est crucial de comprendre la gestion de l’argent. J’utiliserai donc quelques exemples réalistes ci-dessous.

Imagions que vous placiez un ordre sur une configuration et que vous risquiez 1% de votre compte sur le stop-loss. Si vous vous sentez parfaitement à l’aise avec cette position, vous savez que vous êtes bien dans les limites de votre tolérance au risque. Un exercice simple serait de fermer votre ordinateur. Continuez votre journée et notez si vous êtes trop préoccupé par la façon dont la position progresse. Si vous pouvez aller au travail, au parc ou passer du temps avec votre famille ou vos amis sans vérifier votre position fréquemment, vous êtes très certainement dans votre tolérance au risque.

Imaginons à présent un autre ordre où vous risquez 2% de votre compte. Dans ce scénario, vous êtes plus inquiet à propos de la position et vérifiez régulièrement sa progression. Si cela vous angoisse, votre tolérance au risque est dépassée. C’est aussi simple que cela. Je ne peux pas vous dire combien de fois j’ai dépassé ma propre tolérance au risque, avec une position qui progressait contre moi. J’ai généralement changé rapidement mon fusil d’épaule pour la quitter juste au seuil de rentabilité et me débarrasser de ce sentiment inconfortable. Évidemment, la position continuait ensuite d’évoluer en ma faveur et j’aurais pu récupérer un gain appréciable. Le stress psychologique peut grandement influencer vos gains sur une position.

Un exercice pour mesurer votre tolérance au risque.

Voici un exercice simple. Placez un ordre avec un risque total de 0,5% sur le stop-loss. Observez ce que vous ressentez lorsque vous fermez votre ordinateur et que vous laissez le marché faire ce qu’il veut. Si cela ne vous dérange pas, le prochain ordre devrait être de 0,75%, avec les mêmes paramètres et les mêmes observations. À partir de là, vous pouvez simplement augmenter votre risque de 0,25% à chaque fois que vous passez un ordre, jusqu’à ce que vous trouviez qu’il est trop difficile de laisser le marché évoluer seul.

Certaines personnes seront à l’aise avec des niveaux de risque délirants, de type 20%. La gestion de l’argent est une affaire bien différente. Elle dicte que vous ne devriez pas risquer ce type de choc financier. En fin de compte, il est important de trouver un espace où laisser la position progresser seule pour devenir un trader professionnel efficace. Pour ma part, j’ai trouvé que ma tolérance au risque est d’environ 1%. La vôtre peut être différente, mais à long terme, ces types de transactions peuvent générer des rendements intéressants.

Christopher Lewis vit dans l’Ohio, à Columbus, et est un trader Forex qui apprécie trader un large éventail de paires de la traditionnelle paire EUR/USD à la paire plus exotique USD/RUB, et beaucoup de paires entre les deux. Contrairement à de nombreux traders qui préfèrent trader à une session spécifique du marché, Christopher tire parti de la flexibilité offerte par le marché des changes, et il trade à toutes les sessions, le plus souvent quand il fait une pause dans ses études à la fois en finance et en informatique.